5 avril 2012

Bibliométrie – Scopus – Dépôt Institutionnel


Les universités de la Communauté française de Belgique et le Fonds national de la recherche scientifique (FNRS) ont choisi, suite à un appel d’offre européen (voir notre précédent billet) SCOPUS – la base de données bibliographique et outil de bibliométrie développé par l’éditeur Elsevier – comme base bibliographique et bibliométrique.

Afin de sensibiliser les chercheurs de l’Université libre de Bruxelles, à ce nouvel outil et à ses fonctionnalités de recherche, les Archives et Bibliothèques de l’ULB ont organisé deux séances de présentation le mardi 27 mars 2012, le matin à la Bibliothèque des Sciences de la Santé sur le Campus Erasme et l’après-midi à la Bibliothèque des Sciences humaines sur le Campus du Solbosch.

Près de 70 personnes, chercheurs et membres du personnel des A&B ont assisté à ces séances. La présentation était faite, d’une part, par Emeric Brillot, de la société ELSEVIER BV, en charge des Institutions Académiques et Gouvernementales, qui a présenté :

  • La base de données Scopus, sa couverture, les revues indexées et leur choix par le comité de sélection
  • Les fonctionnalités de recherche et de personnalisation de celle-ci
  • Les fonctionnalités d’analyse des résultats, notamment sur les auteurs (h-Index), les affiliations et les revues (mesure d’impact par les indicateurs SCImago Journal Ranking - SJR et Source-Normalized Impact per Paper – SNIP) ; 

Remarque : Pour des questions supplémentaires ou pour le signalement de problèmes avec Scopus (fonctionnalité, couverture documentaire, problème technique), un  formulaire de feed-back est à votre disposition.

La seconde partie de la séance, animée par Christophe Algoet et Sébastien Droesbeke, assistants aux A&B, complétait la première en mettant l’accent sur les liens entre Scopus et le Dépôt Institutionnel de l’ULB (DI-Fusion) et plus particulièrement :
  • Rappel sur DI-fusion  ( Présentation, nombre de références, listes de publications, extraction web)
  • Comment le contenu de DI-fusion est ajouté ? 
  • Détails de l’import automatisé des références de Scopus vers DI-fusion 
  • Problématique des affiliations différentes pour l’ULB 
  • Problématique des noms des auteurs
  • Présentation de la méthode dans Scopus pour faire converger plusieurs noms différents en un seul
  • Impact global de sur la visibilité de la recherche à l’ULB

Scopus est accessible à l’ULB, via le site web des A&B : et, hors campus, via EZ-Proxy

L’ensemble de présentation est également accessible sur le site Formations des A&B, dans la rubrique  Formations Sherpa/Formation Chercheurs.

Si les questions d’évaluation de la recherche (et des chercheurs) vous intéressent, voire vous taraudent ou vous énervent, lisez également le blog de Paul Jorion sur la « slow science » et la « désexcellence » ou la carte blanche publiée par des chercheurs de l’ULB dans La Libre Belgique du 24 mars 2012 .



Aucun commentaire: