Twitter - Bibliothèques ULB

lundi 21 juin 2010

Profitez des nouveaux services de DI-fusion : la version 1.2

Après la version 1.1 de DI-fusion, le dépassement du cap des 33.000 références encodées (avec des textes complets attachés pour toujours pratiquement 14% de ces références), et un classement ROAR mondial honorable du 50ème Dépôt Institutionnel en terme de nombre de références, et de 12ème en terme d’accroissement… DI-fusion mue à nouveau.

Au menu des nouveautés de la version 1.2 :
dans l’interface d’encodage :
  • import automatisé des références PubMed dans DI-fusion : cela fonctionne maintenant aussi avec Microsoft Internet Explorer ! De plus, les mots clés MeSH importés via PubMed sont maintenant visibles dans l’interface de recherche (via l’onglet Détails des références)
  •  après les publications favorites, il est maintenant possible via le menu Mon Profil :
    • de s’intégrer dans un groupe existant et, partant, d’exporter la liste des publications de ce groupe. Cette fonction est actuellement utilisée pour produire les listes de publications requises par les évaluations, mais pourra permettre, à l’avenir, de générer la liste des publications d’une unité de recherche, d’un département, etc.
    • de s’attribuer des identifiants d’auteurs qui font sens dans d’autres plateformes ; pour l’instant sont disponibles les identifiants de : RePEc (Research Papers in Economics) et ISI (qui n’est pas encore exploité). Ceux-ci permettront une meilleure dissémination des publications scientifiques produites par les chercheurs de l’ULB
 et dans l’interface de recherche :
  •  distinction de tous les types de documents qui peuvent exister dans DI-fusion, via l’interface de recherche ; ils sont accessibles via la facette Format
  •  sérieux toilettage des listes de publications des chercheurs de l’ULB (accessibles via l’icône personnage qui s’affiche en regard du nom du chercheur) : améliorations / corrections du format (APA) de citation des références ; les références encodées dans DI-fusion sont réparties dans des rubriques respectant le découpage recommandé au paragraphe V. Publications et activités scientifiques du CV type de l’ULB (à l’exception de la distinction entre revues nationales et internationales, qui n’existe pas dans DI-fusion. Les ouvrages édités à titre de seul éditeur ou édités en collaboration sont par ailleurs rassemblés sous la même rubrique). L’ensemble des options disponibles sont accessibles dans un formulaire interactif : le format du fichier par défaut est le pdf (supporté par la majorité des systèmes d’exploitation), mais il est également possible d’obtenir du rtf (plus facile à modifier et lisible par la plupart des plateformes), du csv (format dans lequel toutes les informations des références apparaissent, séparées les unes des autres par une tabulation dans ce cas-ci) et même du RIS (un format utilisé par la plupart des logiciels bibliographiques… et lancé aujourd’hui à titre expérimental : n’hésitez pas à nous faire parvenir vos remarques au sujet de cet export en particulier !) ; l’utilisateur a également la possibilité d’envoyer un mail au chercheur, d’inclure ou non les liens vers les textes complets quand ils sont disponibles dans DI-fusion, etc.
  •  les identifiants DOI (il s’agit d’identifiant garantissant un accès pérenne aux publications accessibles sur Internet) renseignés dans les références ont été rendus cliquables ; les URL renseignés en tant qu’identifiant ou note également (ceux-ci ne fonctionnent que lorsque l’utilisateur n’a pas ajouté un commentaire en même temps que l’URL est renseigné…).

D’autres développements suivront : amélioration de l’écran d’accueil de l’interface d’encodage ; intégration du résolveur de lien Vlink pour retrouver facilement les éventuelles versions des publications auxquelles la Communauté universitaire de l’ULB a accès via de l’open access ou par abonnement, ;importation dans DI-fusion de références d’autres plateformes lorsqu’elles sont au format RIS, Bibtex, etc…

Pour en savoir plus à propos de DI-Fusion, n’hésitez pas à surfer sur les pages web qui lui sont dédiées (http://www.bib.ulb.ac.be/fr/bibliotheque-electronique/depot-institutionnel-di-fusion/accueil/index.html), ou sur les billets du blog consacrés aux dépôts institutionnels.
Des questions : adressez-les à di-fusion@ulb.ac.be.
Enregistrer un commentaire