23 septembre 2014

Library & Learning Centre – ULB

Finalité
Le Library & Learning Centre (L&LC)* est construit sur une offre de services en soutien à l’enseignement, l’apprentissage et la recherche, centrés sur les besoins de la communauté universitaire, qu’ils soient de nature matérielle (espaces de travail, d’étude et d’enseignement diversifiés, lieux de détente, etc.), pédagogique (coaching, formations, …), technologique (équipements informatiques, outils de travail collaboratif, de production de documents, etc.), ou documentaire. L’ensemble des services, infrastructures, outils et ressources de support aux apprentissages, adossés aux fonctions traditionnelles de la bibliothèque, constitue le « Library & Learning Centre ».  Centre d’excellence, il vise à favoriser les pratiques et les innovations pédagogiques des enseignants, soutenir l’apprentissage des étudiants, épauler l’excellence de la recherche et  la diffuser.
 * « Le learning center est un environnement dynamique qui comprend des aménagements permettant un grand nombre d’activités d’apprentissage et d’enseignement indépendant et de groupe ». BULLPITT G., Les bâtiments des bibliothèques en perspective, Université de Kingston, Londres, 2005. Ici, le terme est pris dans son sens générique : « le Library & Learning Centre » ; à l’ULB, il a été décidé de déployer un L&LC par campus principal – Solbosch, Plaine, Erasme – adossé aux bibliothèques.
Positionnement
Le L&LC est un dispositif qui valorise les missions d'enseignement et de recherche et les missions  socio-culturelles de l'université, dans le respect de la liberté académique, de la charte pédagogique et de la charte qualité.
Un dispositif :
  • dynamique,
  • évolutif,
  • ouvert au changement,
  • attentif à l’évolution des pratiques d’enseignement, d’apprentissage, de recherche et de diffusion de celle-ci,
  • en constante évaluation de ses services et des attentes de ses utilisateurs,
  • permettant l’évolution professionnelle de ses acteurs.

Objectifs 
Soutenir en laissant la place à l’autonomie et à la créativité.
  • Soutenir l'affiliation **, l’apprentissage et la réussite des étudiants : travail individuel, de groupe, à distance/auto-apprentissage, apprentissage par les pairs, guidance, formation aux méthodes universitaires, apprentissage des langues ;
** Démarche progressive d’accession à un nouvel univers (l’université ou l’école supérieure) par l’apprentissage du métier d’étudiant (voir les travaux d’Alain COULON et particulièrement : Le métier d'étudiant. L'entrée dans la vie universitaire, Paris, PUF, 1997.
  • Soutenir les enseignants et l’enseignement : espaces d’enseignement diversifiés, formations pédagogiques, soutien à l'innovation pédagogique, TICE/E-learning, valorisation de la mission d’enseignement, évaluation des enseignements, enseignement en langue étrangère ;
  • Soutenir les chercheurs et la recherche : ressources documentaires, technologiques, formations, apprentissage des langues, aide à la publication, bibliométrie, rencontres, échanges ;
  • Favoriser la vie sociale et culturelle de/à l’université.

Services 
  • Présentiels : offre intégrée de services à l’utilisateur, comptoir unique d’accueil et d’orientation dans l’université, aide, coaching, tutorat, guidances, formation ;
  • En ligne : site web/portail institutionnel et individuel (Mon ULB), université virtuelle, ressources en ligne, réseau à haut débit, espaces de stockage de données.

Lieux
  • Central (les bibliothèques) :
    • un L&LC par pôle thématique, situé sur les trois campus principaux : en sciences humaines et sociales, droit et architecture au Solbosch,  adossé à la Bibliothèque des Sciences humaines ; en sciences & techniques à la Plaine (projet de nouvelle construction en partenariat avec la VUB) ; en sciences de la santé à Erasme,  adossé à la Bibliothèque des Sciences de la Sant
    • un lieu visible, connu et reconnu, largement accessible (heures d’ouverture élargies), offrant des espaces et des places en nombre suffisant, un cadre de vie fonctionnel, modulable et agréable, adapté aux différentes façons de travailler, doté d’un équipement adéquat et performant mais aussi un lieu convivial de socialisation ; permettant une évolution aussi bien du point de vue du bâtiment que de son organisation interne.
  • Décentralisé (dans les facultés) : afin de répondre au mieux aux besoins et pratiques locales et aux spécificités des facultés, et de rester proche des étudiants/enseignants/chercheurs.

Structure
Le L&LC est un dispositif associant services centraux et facultés. Supervisé par le Conseil des Etudes et le Vice-Recteur à l’Enseignement, le L&LC est mis en œuvre par le Département de Support aux Activités Académiques en partenariat avec d’autres acteurs transversaux et facultaires (CMU, CIDLV, Bureaux d’appui facultaires, guidances inter-/facultaires…).

9 septembre 2014

Journée d'accueil des nouveaux étudiants - 12 septembre 2014

Les Archives & Bibliothèques de l’ULB participent à la journée d’accueil des nouveaux étudiants afin de présenter leurs collections et leurs services. A notre stand, vous aurez l'occasion de poser vos questions et recevoir différents prospectus tels que l'horaire de démonstrations du catalogue ouvertes à tous et la présentation de nos services.

Des séances de présentation des bibliothèques de l’ULB seront organisées à la Bibliothèque des Sciences Humaines (bât NB – Salle de vision 2VIS - Campus du Solbosch) aux heures suivantes.
    • 9h45
    • 10h30
    • 11h15
    • 12h
    • 12h45
Pour trouver facilement votre bibliothèque, n’hésitez pas à vous rendre sur les pages suivantes de notre site Web :

Bibliothèque des Sciences Humaines (BSH)
Bibliothèque des Sciences et techniques (BST)
Bibliothèque des Sciences de la Santé
Bibliothèque de Droit
Archives de l’ULB
Réserve précieuse

Pour des informations supplémentaires sur la Journée d’accueil des nouveaux étudiants, vous pouvez consulter la page qui y est consacrée sur le site web de l’ULB.

DI-fusion : un cinquième anniversaire tout en nombres !

https://www.flickr.com/photos/robpurdie/3388235091
Si le nombre de publications encodées dans DI-fusion a fortement baissé durant l’année académique 2013-14 par rapport aux années antérieures, c’est, osons l’espérer, que l’encodage du rétrospectif, c’est-à-dire des publications les plus anciennes de nos chercheurs, est à peu près terminé. DI-fusion entrerait dans son rythme de croisière et son accroissement serait principalement dû à l’ajout des nouvelles publications de nos chercheurs…

Nous nous réjouissons du nombre croissant de chercheurs qui encodent leurs publications dans DI-fusion : en moyenne, 86% des Académiques (81% en 2012-13) et 44% des Scientifiques (20% en 2012-13), employés à mi-temps ou plus, encodent eux-mêmes leurs publications dans DI-fusion, ou ont été aidés par les Archives & Bibliothèques (plus de détails ici). Vous êtes chercheur à l’ULB ; savez-vous que vous pouvez permettre à une autre personne que vous choisissez – votre délégué – d’encoder pour vous vos publications dans DI-fusion ? Consultez le Guide du déposant !

DI-fusion compte désormais plus de 136 800 références, dont 15 % qui comportent un ou plusieurs fichiers attachés. Si, l’on peut se réjouir du fait qu’un nombre croissant de références récentes ont au moins un fichier rattaché (un peu plus de 35% des références publiées en 2014 contre un peu plus de 25% de celles publiées en 2010), DI-fusion est encore à la traine comparé au taux de textes complets affichés dans les dépôts institutionnels de l’ULg ORBi (60%) et de l’Académie Louvain DIAL (29%). Et pourtant, déposer un fichier dans DI-fusion, c’est facile, utile… et indispensable aux chercheurs postulant au FNRS ! Cerise sur le gâteau : déposer vos fichiers en Open Access permet même d’augmenter l’impact de vos publications !

Vous êtes chercheur à l’ULB et vous ne savez pas comment vous y prendre pour tenir votre liste de publications à jour dans DI-fusion ? N’hésitez pas à vous inscrire à l’une de nos séances de formation individuelle ou en groupe.

http://difusion.ulb.ac.be