Twitter - Bibliothèques ULB

28/06/2016

Éditions Universitaires Européennes ou Presses Académiques Francophones, un bref rappel.

Poule aux oeufs d'or - Cândido de Faria - 1905
Les Editions Universitaires Européennes et Presses Académiques Francophones sont, à nouveau, à l'assaut des chercheurs afin de publier leur thèse, mémoire ou autres travaux de recherches. En 2012, nous avions déjà publié un billet à ce sujet mais un petit rappel ne fait pas de mal !

Le message reçu est presque toujours le même et ressemble à :
« Grâce à la bibliothèque de votre université j'ai pris connaissance du fait que vous êtes l'auteur de l'ouvrage … publié en ...  Notre maison d'édition s'apprête à publier plusieurs œuvres sur ce même thème et je me permets de venir vers vous pour une éventuelle collaboration avec à la clé la publication de votre ouvrage chez nous ... ». 

Tout n'étant pas clair dans leurs méthodes de publication, nous vous conseillons de parcourir ces différents avis afin de mieux comprendre le processus mis en œuvre :

Mais au fait, que fait l'ULB pour la visibilité de ma thèse et de mes autres travaux ?

Les thèses de doctorat soutenues avec succès à l’ULB depuis sa fondation et conservées aux bibliothèques sont progressivement numérisées et mises en ligne dans DI-fusion, le dépôt institutionnel de l’ULB destiné à recueillir et donner accès à sa production scientifique.

Les objectifs de la numérisation et de la mise en ligne sont, d’une part, d’améliorer la visibilité et l’accessibilité de la recherche scientifique de l’Université, et, d’autre part, de libérer des espaces de stockage dans les réserves des bibliothèques, et d’offrir ainsi davantage d’espace de travail pour les étudiants dans le cadre du développement des Learning Centres.

La majorité des thèses sont disponibles en libre accès sur internet, sauf lorsque l’auteur avait spécifiquement interdit la consultation de sa thèse au format papier. (Plus d'informations sur la numérisation des thèses de l'ULB)

Et n'oublions pas que DI-fusion répertorie également l'ensemble de la production scientifique de notre institution ;  l'accès au texte complet des références étant décidé par les auteurs eux-mêmes.


14/04/2016

Eviter le plagiat en citant correctement ses sources

Les références sont essentielles, car d’une part elles valident, crédibilisent votre travail, et d’autre part elles permettent au lecteur de vérifier et éventuellement utiliser vos sources. Tout travail scientifique doit donc comporter une bibliographie qui reprend l'ensemble des publications que vous citez : articles dans des revues scientifiques, ouvrages, chapitres d'ouvrages, rapports techniques, mémoires, articles de presse, sites Web, revue électronique, etc...

Nous avons déjà évoqué le plagiat et ses conséquences à plusieurs reprises, notamment lors de la présentation d’un didacticiel destiné à sensibiliser les étudiants au plagiat et à les aider à acquérir les compétences qui permettent de l’éviter. Ces informations sont toujours d’actualité et sont détaillées dans le billet « Un didacticiel pour éviter le plagiat ».

La bibliothèque des Sciences et Techniques propose un document supplémentaire destiné plus particulièrement aux étudiants en Sciences. En effet, le document proposé est centré sur la méthode « auteur-année » utilisée couramment en sciences.

Un rapport à rendre en fin de quadri ? 
Ce document est fait pour vous ! 

(à l’attention des étudiants en Sciences)

22/03/2016

Lancement du thème du concours Images par-delà les frontières pour la journée de la coopération

C'est avec beaucoup de plaisir que le comité organisateur du concours Images par-delà les frontières dévoile à l’occasion de la 9ème journée de la coopération le thème de sa troisième édition : Toucher / Etre touché

L’objectif de notre concours est double. A la fois le partage d’expériences, qu’elles proviennent d’un stage au-delà de nos frontières ou d’ici et, dans un même temps, une réflexion humaniste dans les domaines de la santé. La photo est la trace de cette expérience mais sans commentaires, elle n’est pas transposable. Seule, elle est une image parmi d’autres. Accompagnée d’un petit texte, d’une phrase qui la contextualise, en relation avec un thème, elle devient unique : elle est Votre témoignage. Pour être valide et recevable par le jury, les photos doivent donc  être accompagnées d’un petit texte rédigé par l’auteur. 

Pour vous faciliter la compréhension et nourrir votre réflexion, voici un petit décodage du thème de cette année. Il ne limite en rien votre créativité ! Ce sont des pistes seulement. 

Le toucher est le premier de nos sens à s’éveiller, il est aussi empreint de tabou et le moins étudié car le plus évident peut-être. Les mains sont au cœur des professions de soins et de santé, elles examinent,  palpent, aident au diagnostic, soignent, accueillent, guident les corps et les instruments. Elles émeuvent aussi. On se souviendra de la photo d’Elodie Dandlo, lauréate du concours 2014-2015, intitulée « La sécurité » et de son commentaire,

"Ce nourrisson, dans un environnement nouveau, avait beaucoup de mal à s’endormir. L’euphorie de la naissance ayant amené la famille à se rassembler, il a perdu ses repères, l'odeur et la sécurité des bras de sa propre mère.  J’ai voulu immortaliser ce moment, où, une fois de retour contre sa mère, il a serré son pouce et s’est instantanément endormi contre sa poitrine."

Elodie Dandlo - "La sécurité" (Lauréate concours 2014-2015)

Toucher, c’est aussi être touché, recevoir, accueillir un geste qui vient de l’autre et qui peut être vecteur d’émotions. Quelles sont ces émotions qui nous touchent lorsque nous soignons et accompagnons les autres ? 
Dans nos sociétés numériques où les smartphones sont devenus nos compagnons intimes, le sens de la vue est primordial et supplante nos autres sens. Cela peut nous faire oublier que ce qui nous fait rentrer en relation avec le monde, avec l’autre c’est notre sens du toucher. Il nous semblait intéressant d’amener les membres du Pôle Santé à réfléchir sur ce thème porteur en sciences de la Santé.

Alors, prêt pour ce nouveau challenge ? 

Le concours s’ouvrira officiellement à l’automne prochain pour une exposition des photos lauréates au printemps 2017. 

A suivre !