Twitter - Bibliothèques ULB

mercredi 2 juillet 2014

Vos publications : de « Scopus » dans DI-fusion… automatiquement !

Peut-être aviez-vous suivi la formation De Scopus à DI-fusion (relatée dans le billet Bibliométrie – Scopus – Dépôt Institutionnel) qui vous présentait l’import semi-automatique des publications de chercheurs de l’ULB indexées dans Scopus, et les difficultés qui étaient rencontrées, principalement liées aux multiplicité des affiliations ULB et des auteurs ULB dans Scopus.

Jusqu’à présent, les références d’auteurs ULB indexées dans Scopus étaient rapatriées dans notre base de données mais il fallait les importer semi automatiquement pour les voir apparaitre dans DI-fusion. Cette opération consistait principalement à établir la correspondance entre les auteurs des références de Scopus avec les auteurs de DI-fusion et indiquer le(s) code(s) CREf décrivant le mieux la publication.

Depuis le 16 juin, nous importons entièrement automatiquement les publications de Scopus dans DI-fusion à condition que :
  1. tous leurs auteurs aient déjà un correspondant dans DI-fusion et un de leurs auteurs (au moins) soit ULB
  2. au moins un des auteurs de la publication ait signé avec l’une des 43 affiliations que nous avons répertoriées dans Scopus comme pouvant être assimilée à l’ULB
  3. la publication puisse être assimilée à un type de document existant dans DI-fusion.
Le programme recherche la présence d’éventuels doublons pour toutes les publications candidates à l’import automatique :
  1. si un DOI ou un PubMed-ID identique est déjà présent dans une référence de DI-fusion, celle-ci est simplement enrichie avec les données présentes dans les notices de Scopus
  2. si une référence de DI-fusion comporte exactement les mêmes titre et type de document que celle candidate à l’import automatique, le programme l’ajoute à une liste qui est exploitée manuellement afin de vérifier s’il s’agit véritablement d’un doublon : dans certaines disciplines, il est en effet courant qu’un titre identique soit publié dans des revues différentes.
La détection de doublons est encore un champ de recherche très fertile (voir p.e. User:Ipeirotis/Duplicate Record Detection), aussi est-il fort probable que certaines références aient été importées par le programme alors qu’elles existaient déjà dans DI-fusion, avec de très légères variations dans le titre : aux chercheurs concernés, nous présentons déjà toutes nos excuses si quelque(s) doublon(s) s’est(se sont) invité(s) dans leurs listes de publications.

PS : pour supprimer un vrai doublon, voir la réponse à la question Comment puis-je supprimer une référence déjà soumise dans DI-fusion ? dans la page http://www.bib.ulb.ac.be/fr/bibliotheque-electronique/depot-institutionnel-di-fusion/faq/faq-encodage-des-references/index.html
Enregistrer un commentaire