Twitter - Bibliothèques ULB

mardi 18 octobre 2011

Un « Sabbat de sorcières » en Bibliothèque des Sciences humaines


Les Archives et Bibliothèques de l’ULB conservent les archives des Instituts internationaux de Physique et Chimie Solvay. A l’occasion des commémorations du centenaire du premier Conseil de Physique Solvay, les A&B lui consacrent une exposition à la Bibliothèque des Sciences humaines (Bat. NB) jusqu'au 11 novembre - vous y découvrirez quelques documents rares et inédits  - et un numéro de Lecture Libre, que vous (re) trouverez bientôt dans la digithèque portant sur l’histoire des conseils Solvay ou dont vous pouvez vous procurer un exemplaire aux Archives.

Le premier Conseil de Physique Solvay, qui se tient à Bruxelles du lundi 30 octobre au vendredi 3 novembre en 1911, a pris dans l'histoire de la physique une dimension mythique. Sur les 23 membres invités au Conseil, seuls quatre ou cinq ont été mis au courant du projet. Les autres ont toutes les raisons d’être surpris par la démarche… Pourquoi la physique était-elle en crise ?… Comment le Conseil avait-il été conçu ?… Pourquoi à Bruxelles, alors qu’il n’y avait aucun belge de renom parmi les membres invités ?…

Le Conseil apparaît rétrospectivement comme une des plus brillantes assemblées que l'on puisse réunir (onze participants sur dix-huit effectifs sont ou seront distingués par un prix Nobel). L'énumération des noms, particulièrement a posteriori, crée la légende : Marie Curie, Albert Einstein, Ernest Rutherford, Hendrik-Antoon Lorentz, Henri Poincaré, Jean Perrin, Paul Langevin, Max Planck... L’ambiance qui y règne fait aussi partie de la légende : Einstein plaisanta dans une lettre à un ami, en parlant d’un « Sabbat de sorcières » et de débats qui auraient fait les délices « de Jésuites diaboliques ». 




Enregistrer un commentaire