Twitter - Bibliothèques ULB

vendredi 18 février 2011

DI-fusion : 50.000 références

50.000, c’est le nombre de références disponibles à ce jour dans DI-fusion, le dépôt institutionnel de notre Université. Pour rappel, DI-fusion recense les références des publications des chercheurs et professeurs de l’ULB et donne accès aux documents quand ils sont mis à disposition par leurs auteurs.

Si vous cherchez des références d’articles, livres, colloques, travaux de recherches ou autres documents écrits par des auteurs de l’ULB, DI-fusion est LA base de données à consulter. L’accès au texte complet n’est pas encore généralisé, mais nous mettons tout en œuvre pour vous proposer le plus de documents possible.

50.000, un cap qui représente un important travail d’encodage qui s’est réparti de la manière suivante : 50 % de références dérivées de sources bibliographiques existantes (PubMed, Scopus, …) ; 40 % encodées par les équipes des Archives & Bibliothèques (bibliothécaires et étudiants jobistes) ; 10 % par les chercheurs eux-mêmes.

50.000, un chiffre significatif à tempérer par le nombre de documents disponibles qui est de 6703, soit 13%, dont 3906 en accès public, 2353 en accès bloqué et 884 en accès limité à l’Intranet. Soit un total de 4790 documents accessibles en intégralité pour l’ensemble de la communauté universitaire.

Comment augmenter le nombre de références et surtout le nombre de documents qui y sont associés ?

Chercheurs et professeurs, mobilisez-vous et encodez vos publications dans DI-fusion !

  1. Parcourez DI-fusion pour voir si vous y êtes représenté : recherche dans DI-fusion
  2. Si vous trouvez vos références, vérifiez l’exactitude des données et ajoutez des documents à vos références dès que possible en vous connectant à « Mon Di-fusion » 
  3. Si vous ne trouvez pas vos références, votre discipline n’a peut-être pas encore été évaluée (l’encodage par les Bibliothèques suit le calendrier de l’évaluation de la recherche). N’hésitez pas  à encoder vous-même vos références via « Mon Di-fusion » . Plusieurs aides à l’encodage sont disponibles : import semi-automatisé depuis PubMed et Scopus, import des fichiers BiBteX disponible sous peu et import de fichiers RIS en développement. N’hésitez pas non plus à demander une mini-formation pour vous familiariser avec l’outil en envoyant un mail à di-fusion@ulb.ac.be : nous sommes là pour vous aider !
  4. Faites passer l’information autour de vous pour que d’autres chercheurs encodent leurs publications dans DI-fusion !
Vous pourrez ainsi bénéficier des services à valeur ajoutée de DI-fusion : génération automatique des listes de publications (Comment faire? Informations dans les FAQs de DI-fusion) dans différents formats (CV, pages web, …), outil d'archivage de toutes vos publications et rapports, dissémination de vos travaux de recherche, etc…. et améliorer l’accès aux résultats de vos recherches, ainsi que leur dif(f)usion !
Enregistrer un commentaire