Twitter - Bibliothèques ULB

lundi 19 juillet 2010

A la plage avec quelques e-books gratuits

Notre dernier billet vous souhaitait bonnes vacances… si vous n’êtes pas encore partis, ou si vous nous lisez depuis votre transat, vous pourrez profiter de la Foire Mondiale de l’eBook (World eBook Fair) : du 4 juillet au 4 août 2010 vous pouvez télécharger gratuitement votre sélection d’eBooks  parmi les 3,5 millions de livres électroniques disponibles en ligne. Cette initiative est sponsorisée, notamment, par Internet Archive, World Public Library et Project Gutenberg.

Plus modestement, les collections de la Digithèque de l’ULB restent également disponibles gratuitement tout l’été, et même au-delà… Nous avons dépassé les 74.000 pages numérisées, soit plus de 320 titres disponibles en ligne, datant de 1657 à 2010. L’offre continue de croître régulièrement, grâce, notamment, aux Editions de l’Université de Bruxelles (EUB). Chaque fois qu’un ouvrage des EUB est épuisé à la vente, il est numérisé et mis en ligne dans la Digithèque. De plus, les EUB viennent de publier leur premier ouvrage uniquement électronique et entièrement gratuit : Obscénité, pornographie et censure. Les mises en scène de la sexualité et leur (dis)qualification (XIXe-XXe siècles), Régine BEAUTHIER, Jean-Matthieu MEON, Barbara TRUFFIN, éd., 2010. La publication « online only » est réservée à des ouvrages aux espérances de vente très réduites en librairie, mais qui s’inscrivent dans une politique de diffusion de la recherche de l’ULB : comme les autres titres des EUB, ils sont soumis au système de peer review en vigueur et bénéficient d’une présentation graphique de qualité.

Enfin, signalons également que les EUB sont un éditeur « bleu » [Selon la définition de Romeo] en matière de dépôt dans les archives institutionnelles ouvertes ; moyennant un accord entre les EUB et le gestionnaire du dépôt institutionnel, l’éditeur autorise le dépôt en libre accès immédiat de parties d’ouvrages rédigées par les auteurs de l’institution en question. La version déposée doit être celle de l’éditeur. Les chercheurs de l’ULB en sont les premiers bénéficiaires ; leurs textes publiés aux EUB seront très prochainement disponibles dans DI-fusion, le dépôt institutionnel de l’ULB.

Pour en revenir à la Digithèque, rappelons les diverses collections disponibles : Henri Pirenne, Pierre Gilbert, Histoire de l’Université, Libre Examen, et bien sûr, la collection des EUB.
Enregistrer un commentaire