Twitter - Bibliothèques ULB

jeudi 14 mai 2009

Flickr, le mariage de la photo et du "Creative Commons"

Il existe une question récurrente à propos de l’utilisation des photos sur Internet : « quelles photos puis-je utiliser et où les trouver ? ». Trouver des images n’est pas bien difficile, savoir les utiliser correctement peut paraître plus complexe.

Principal outil de recherche d’images photographiques, Flickr propose désormais une intéressante page consacrée aux licences « Creative Commons ».

En déposant ses photos, il est possible de choisir une licence ou une combinaison de celles-ci afin, par exemple, d’autoriser la copie des images, mais d’en restreindre la modification ou l’usage commercial qui pourrait en être fait !

Dans la même optique, la recherche d’images peut se faire exclusivement parmi les photos auxquelles une licence de ce type est associée. Il existe pour cela deux méthodes :

1. Sur la page consacrée aux licences « Creative Commons » , vous sélectionnez la catégorie qui correspond le plus à vos attentes :
- Photos avec une licence « Paternité », c'est-à-dire que vous pouvez copier, distribuer, afficher, communiquer et modifier l’image.
- Photos avec une licence « paternité – pas de modification, c'est-à-dire que vous pouvez copier, distribuer, afficher, communiquer mais PAS modifier l’image.

Et ainsi de suite pour les autres combinaisons envisageables au niveau des licences associées aux photos.

2. En prenant la recherche avancée de Flickr, il est possible de cocher les cases qui permettent de limiter sa recherche à l’ensemble de ce type de contenu.

Il ne reste plus qu’à utiliser correctement les images en respectant les demandes de l’auteur. Par exemple, la photo utilisée pour ce billet a été mise à disposition des utilisateurs avec les droits de reproduction, distribution et communication … mais sans pouvoir la modifier, ni l’utiliser à des fins commerciales.

Le 23 mars 2009, le blog de Creative Commons annonçait le chiffre de 100 millions de photos partagées à l’aide de cette licence. Avec un tel choix, il n’y a aucun souci pour trouver la perle rare, avec les droits associés, sans se tromper ! Et si vous ne la trouvez pas, un petit tour sur Wikimedia Commons pourra se révéler utile.

Pour plus d'informations sur le Creative Commons, n'hésitez pas à (re)consulter le billet suivant : "Un chercheur nous demande ... le Creative Commons".

Enregistrer un commentaire